Vassilis Alexakis surveillant à St-Jo au début des années 1960. Qui s’en souvient?

vassilisRepérée, cette phrase dans le roman récemment paru « La clarinette » de Vassilis Alexakis: « Le mot « chapelle » ressuscite l’édifice qui se dressait à droite de la cour du collège Saint-Joseph où j’ai servi comme pion pendant mes études« . La période évoquée est celle de ses études à l’école de journalisme de Lille au début des années 1960. Indépendamment de son lien avec notre collège, nous recommandons la lecture de ce très beau roman sur les thèmes de notre rapport au langage (en particulier pour un écrivain imprégné de deux cultures), de la mémoire et celui de son amitié avec son éditeur Jean-Marc Roberts, disparu prématurément à l’âge de 59 ans. Ce roman a été édité aux éditions du Seuil. Voir la page dont la phrase a été extraite: Vassilis Alexakis et St-Jo

Start typing and press Enter to search